53576407_2340633435967983_87494777320998

AU TRAVERS... EST UNE TENTATIVE

Mars 2019

Atheneum, 1 rue Edgar Faure, 21000 Dijon

Quelles langues parlent les collections ?
Sommes nous à même de les comprendre ?
Avons nous besoin d’interprètes ?
Qu’entendons nous ?
Que venons-nous y chercher ?
De quels outils avons-nous besoin ?
De quel territoire sont elles une représentation ?

Ces collections attendent un regard, une lecture, une interprétation, une prise de parole pour prendre vie.
Que pouvons nous en dire nous qui ne les abordons pas sous l’angle scientifique de l’usage ?


Elles qui sont le reflet d’une volonté de compréhension et de maitrise du monde, par le biais de son analyse, de sa représentation, de l’établissement d’une classification. Un abrégé du monde, lieu de mémoires. Notre enjeu donner une forme plastique à la "lecture" que chacun de nous pourra en faire.

Au sein des collections de la Faculté des Sciences et Techniques, mises à disposition par Marie-Laure Baudement, Conservateur en chef du Patrimoine, cette exposition est le reflet de la tentative de clarification menée par les étudiants de l’ENSA Dijon et d’EMA Fructidor de Châlon, pour identifier le rapport que nous pouvons entretenir avec celles-ci.
Cette recherche a été encadrée par Pascale Séquer, Olivier Champagne et Philippe Mailhes.

Krzysztof Pomian, en dehors de toute considération liée à la situation actuelle de l’art contemporain, définit la collection comme "tout ensemble d’objets naturels ou artificiels, maintenus temporairement ou définitivement hors du circuit d’activités économiques, soumis à une protection spéciale dans un lieu clos aménagé à cet effet et exposé au regard". Ces objets perdent de leur utilité ou de leur valeur d’échange pour devenir "sémiophores", porteurs de sens.

Exposition organisée par l’Ecole Nationale Supérieure d’Art de Dijon et l’Ecole Média Art du Grand Chalon en partenariat avec le Pôle Culture de l’université de Bourgogne.

Crédits photo : Lucie Vuillaume