nous-ne-sommes-pas_affiche_-a1323.png

Dossier de presse

NOUS NE SOMMES PAS LE NOMBRE QUE NOUS CROYONS ÊTRE

« Nous ne sommes pas le nombre que nous croyons être » proposera une expérience inédite pendant 36h en continu avec la participation de centaines d’artistes, chercheurs et groupes de travail d’horizons géographiques et disciplinaires très variés. Au cœur du projet : réunir, au sein d’espaces de travail, des groupes de personnes et collectifs hétérogènes autour de questions urgentes de notre monde contemporain. Ils investiront plusieurs espaces de la Cité internationale des arts à Paris, lieu de vie ouvert au dialogue entre les cultures, en invitant les visiteurs à réfléchir sur le présent et à esquisser ensemble des voies d’avenir. Le fil conducteur de ce foisonnant programme est l’univers romanesque de The Compass Rose (1982), un recueil de nouvelles de l’auteur américaine de science-fiction Ursula K. Le Guin.

Nous serons à la recherche d’un « langage commun dans lequel toute résistance à un contrôle instrumental disparaît et où l’hétérogénéité peut être soumise au désassemblage, au réassemblage, à l’investissement, à l’échange. »

Donna Haraway, 2007 [1991], « Manifeste cyborg : science, technologie et féminisme à la fin du XXe siècle » in Manifeste cyborg et autres essais : sciences – fictions – féminismes, p. 29-92. Paris : Exils éditeurs.